Sade

Kasım 15, 2021 0 Yazar: admin

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

SadeJe suis une jeune-femme qui adore s’exhiber pour exciter. J’ai commencé à la plage et me mettant seins nus au milieu des gens. Quand j’ai vu le regard insistant des hommes, de quelques femmes aussi, sur mes petits seins j’en ai été toute émoustillée. J’ai continué en me mettant un peu à l’écart de la zone surveillée en quittant le bas. Même sagement allongée cuisses serrées je voyais des hommes passer et repasser pour me mater en douce. Bien sûr je faisais l’innocente en semblant lire sans les voir. Je me suis ensuite épilée complètement pour être encore plus nue et je n’ai pas hésité à écarter les cuisses quand je bronzais à plat ventre. Une fois deux ados s’était installés en douce bien dans l’axe et me détaillaient derrière leurs lunettes de soleil. Je sentais mon sexe s’humidifier. Je me suis mise sur les dos et sans les regarder j’ai écarté les jambes. Quand j’ai mis une main sur mon sexe je les ai vus se branler dans leur maillot de bain. Moi j’ai attendu qu’ils partent pour me remettre sur le ventre et me faire jouir discrètement. Un homme mûr dans la cinquantaine qui était à distance est venu me voir ensuite pour me dire. Vous êtes très belle quand vous contractez vos fessiers. Dans mes jumelles c’était agréable à regarder. Puis il est parti en souriant.Quand je vais en boite de nuit je mets une petite pendik escort robe qui se soulève en corolle quand je tourne un peu vite sur moi-même et bien sûr je ne porte rien dessous. Le haut est très décolleté et si je me penche on voit entièrement mes seins. Sur chaque téton et sur mon clitoris j’ai des piercings qui brillent. Au début je suis bien sage et accepte de danser avec qui m’invite garçon comme fille. Si la danse est lente je me colle à mon partenaire pour l’échauffer. J’aime quand il pose ses mains sur mes fesses. Je les contracte pour donner une réponse aux attouchements. Quand la danse prend un rythme qui le permet je tourne sur moi pour faire voler ma robe et je sais quand cela rend mon sexe épilé et mes fesses nues bien visibles. J’en joue car l’ambiance change alors et je suis regardée par beaucoup de gens. Une fois même c’était chaud car à chaque rotation rapide la salle s’est mise à applaudir. J’étais ravie. Le responsable de la boite est venu me proposer de boire un verre au bar. Il m’a dit « Tu es jolie et tu mets de l’ambiance. Tu n’as pas froid aux yeux non plus. Pourquoi tu le fais ». Ma réponse fusa sans réserve « mais parce que ça les excitent hommes comme femmes et j’aime beaucoup ce pouvoir ». Il m’a alors proposé de faire une prestation çekmeköy escort sur la scène de pôle danse et précisant « si tu finis nue je te paye tes boisons et tu peux partir ensuite avec un client s’il le souhaite ». Je lui ai expliqué que j’aimais allumer les hommes mais que je ne les consommais pas. Il n’a pas vraiment compris. En été je vais en ville dans des lieux très fréquentés. Je mets une annonce sur un site en disant par exemple « jeune femme exhibe sur les marches du théâtre à midi ce jour ». Je suis nue sous ma petite robe très courte qui s’ouvre devant. Je m’assois sur les marches de façon à être à la hauteur des regards qui passent en bas et j’attends sagement en bronzant les jambes sagement serrées. Je suis assez belle et les regards se posent facilement sur moi. Quand je vois un homme qui reste en face de moi et dont le regard insiste j’écarte doucement des jambes et remonte ma jupe pour qu’il ait, et lui seul, une vue directe sur ma vulve. J’insiste en le regardant bien et en me caressant un sein discrètement à travers ma robe. Quand il a bien les yeux sur mon sexe je passe une main et écarte mes lèvres. Si l’homme s’approche je ressers les cuisses immédiatement. S’il m’adresse la parole je me lève et m’en vais. Au bout d’un moment je dois maltepe escort arrêter car mon sexe coule de mouille et je vais me masturber dans les toilettes les plus proches en repensant aux regards hallucinés des hommes que j’ai allumés. Et puis un jour alors que je repartais j’ai été abordée par une femme dans la quarantaine, belle, élégante, bourgeoise. Elle me dit « ça vous dit de prendre un verre en terrasse, je vous l’offre ». Un peu surprise et intriguée j’ai accepté. Une fois devant nos verres elle me dit « je vous trouve belle. Je vous ai observé un moment et j’aime ce que vous faites. Je vous propose de le faire pour moi ». J’ai compris que je l’excitais et ça m’a plus. Je me suis déplacée sur ma chaise pour qu’elle me voit bien et j’ai remonté ma jupe, j’ai avancé mon bassin au bord de l’assise et j’ai écarté mes cuisses, juste un peu pour qu’elle seule en profite. Et on a continué à discuter tranquillement alors qu’elle jetait régulièrement un regard brillant sur mes lèvres qui l’étaient tout autant. Ne tenant plus elle m’a dit « je vois que ça t’excite beaucoup, moi aussi et j’ai envie de te lécher la chatte, viens avec moi je te ferai bien jouir ». Elle s’est levée. Je l’ai suivie docilement. Elle habitait un bel appartement pas loin. Elle a commencé à me caresser la chatte dans l’ascenseur. Dès la poste refermée elle s’est mis à genou et m’a dévoré le sexe. On a fini sur son lit et elle m’a fait jouir plusieurs fois rien qu’avec sa langue. Elle adorait le goût de mon sexe. C’était ma première expérience lesbienne. J’ai revu cette femme régulièrement et quand je me suis lassée d’elle elle l’a très mal pris.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32