LE CHEPTEL DE MADAME chapitre 13 ‘Carpette&#0

Aralık 11, 2021 0 Yazar: admin

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

LE CHEPTEL DE MADAME chapitre 13 ‘Carpette&#0LE CHEPTEL DE MADAME chapitre 13 ‘Carpette’En visite au domaine pour accompagner ‘Sophie’ à une de ses séances de dressage équestre, Margot fit part à Claire d’une demande qu’elle avait eu plusieurs fois :  « Tu te souviens de Jean-Charles ****** ? Il m’a demandé plusieurs fois une séance en tête à tête avec toi. Tu l’as fortement impressionné apparemment! J’ai juste répondu que je verrai, que c’était un peu compliqué.» « Humm, ce cher Jean-Charles ! Je dois dire que ça ne me déplairait pas … »« Hier, il m’a encore suppliée de te le demander ! »« Si tu es d’accord – après tout c’est ton client – j’aimerais que tu l’amènes ici sans qu’il sache où il va ni qui il va rencontrer, j’aimerais bien lui faire visiter mes combles ! »« Oh ! pas de problème pour moi, je l’appelle immédiatement pour lui proposer… » Un dialogue téléphonique rapide avec Jean-Charles qu’elle appelait ‘Carpette’ permit de fixer le rendez-vous au lendemain sans que celui ci ait son mot à dire. La discussion se poursuivit entre Claire et Margot sur les limites de ‘Carpette’, ses préférences, ses goûts, son degré de servilité et de tolérance aux sévices ainsi que sur l’organisation pratique de la rencontre.Le lendemain, ‘Carpette’ était au rendez-vous chez Margot avec des fleurs et des chocolats (Margot lui avait conseillé d’apporter des cadeaux mais pas d’argent). Margot le fit monter en voiture, l’équipa d’un épais bandeau sur les yeux et d’un casque antibruit sur les oreilles et se mit en route. Arrivée au domaine, elle le fit descendre, le guida jusqu’au salon et ôta le casque mais pas le bandeau « Attends ici, on va venir te chercher ! bonne après midi, ‘Carpette’ » et elle repartit. Marion entra, lui mit un collier, prit les fleurs qu’elle mit dans un vase et ordonna « Suis moi ! » elle le guida dans le couloir puis dans les escaliers jusqu’aux combles où l’attendait Claire masquée, vêtu entièrement de rouge : corset de cuir, jupe courte assortie, gants, cuissardes. « A genoux devant ta déesse » dit Marion avant de redescendre. ‘Carpette’, à genoux, tendait son cadeau à bout de bras, attendant que la Maîtresse veuille bien se manifester.« Je vois que tu es bien éduqué, ça me plaît, ‘Carpette’, Margot m’a indiqué ton nom de soumis, je verrai si ça te va bien ou pas » Elle ôta le bandeau. « Pose ça là » dit elle en désignant une table basse. ‘Carpette’ obéit puis se précipita pour embrasser respectueusement les cuissardes de la Déesse. « A genoux, baisse la tête ! akdeniz escort Alors comme ça tu as souhaité me rencontrer et te soumettre à moi ?« Oui, Madame, je suis votre esclave, je ne pense qu’à vous depuis notre rencontre chez Maîtresse Margot »« Humm, par quoi allons nous commencer, ‘Carpette’ ? Regarde, qu’en penses-tu ? » ‘Carpette’ releva la tête et ses yeux firent le tour de la pièce, remarquant chaque instrument de supplice. Embarrassé il ne sut que répondre : « Je ne sais pas, Madame, vous êtes ma déesse, je n’ai pas à donner d’avis »« Alors tout d’abord je trouve parfaitement inadmissible qu’un esclave soit habillé devant sa déesse … A POIL, IMMEDIATEMMENT ! » L’ordre ponctué d’une paire de gifles fut exécuté promptement par un ‘Carpette’ aux gestes fébriles. « C’est mieux ! Redresse toi ! Prends tes couilles et ta bite dans tes mains et montre-les moi ! … Oui, plutôt minable tout ça, je trouve, heureusement que je n’en ai pas l’usage ! » ricana-telle en tapotant les attributs offerts.« Une carpette c’est fait pour être au sol, sous les pieds de sa Maîtresse, Allonge-toi  sur le ventre! » Elle commença une séance de piétinement sur tout le corps de ‘Carpette’. Fort heureusement pour lui elle avait choisi des cuissardes à gros talons carrés moins meurtriers que des talons aiguille ! ‘Carpette’ adorait être traité en paillasson, piétiné, Margot avait « briefé » Claire sur ce point.« Écarte les jambes ! ». Claire entreprit une longue suite de petits coups, d’écrasements des boules et de la bite offertes entraînant une série de gémissements de ‘Carpette’. « Tais-toi, un paillasson ça ne parle pas ! Tourne toi ! » Le piétinement reprit côté face de ‘Carpette’. Un pied sur l’estomac ou la poitrine, l’autre jouant à écraser les couilles et la bite, Claire observait ‘Carpette’ qui poussait de petits cris de plaisir, les yeux mi clos. Sous l’effet de la semelle de Claire, la bite gonflait , se dressait, Claire l’écrasait sur le ventre de ‘carpette’ et il finit par éjaculer moitié sur son ventre, moitié sur la semelle de Claire fière de son résultat.« Mais tu es dégoûtant, ma parole ! Comment oses-tu salir ma semelle ! Sors ta langue et nettoie tes cochonneries tout de suite ! ». claire posa sa semelle sur la bouche de ‘Carpette’ qui se mit illico à lécher avec application la semelle qui lui écrasait le museau. Tout en léchant, ‘Carpette’ contemplait avec ravissement la déesse qui le dominait de toute sa taille. Claire n’avait pas mis de culotte à dessein mezitli escort et il avait la vision de l’intimité de sa déesse sous la jupette, il était aux anges ! Jugeant la semelle assez léchée, Claire se pencha, recueillit le sperme sur le ventre et le gland, elle présentant sa main gantée devant le visage du soumis « Lèche mon gant ! » Langue sortie, ‘Carpette’ nettoya avec application le gant de toute trace de sperme. « Mais c’est qu’il aime ça ce cochon de lécher son propre sperme ! » dit Claire d’un ton faussement dégoûté. Une double paire de gifles vint ponctuer cette affirmation. « Allonge-toi sur ce banc, sur le ventre » ‘Carpette’ obéit et fut rapidement attaché aux pieds du banc par les chevilles les poignets. « Tu as déjà été sodomisé ? » « Oui Madame, un peu » « Alors, voyons ce que donne ton petit trou » dit-elle en bouclant un gode ceinture à sa taille. «Mais commençons par la bouche, suce cette queue, salope ! » Elle introduisit de force le gode dans la bouche de ‘Carpette’ poussant jusqu’au fond de la gorge ce qui lui donna des nausées. Elle allait et venait dans la bouche prenant plaisir à voir son sujet tousser et cracher. « L’autre côté maintenant, et je suis gentille, je ne te prendrai pas à sec ! »Elle lui lubrifia abondamment le trou du cul, introduisant ses doigts loin dedans, elle lubrifia aussi le gode et le présenta à l’entrée de la rosette de ‘Carpette’ « Détends toi, ouvre toi ». elle commença à pousser doucement, le gode se fraya un chemin faisant hurler ‘Carpette’. Ayant enfoncé le gode en entier, elle se retira et commença à limer le trou à grands coups de reins, les fausses couilles du gode venant claquer contre les fesses. ‘Carpette’ criait et pleurnichait à chaque coup de reins. Il gémissait et pleurait sans interruption lorsqu’elle arrêta et se planta devant lui « Alors, que penses-tu de ma queue ? Je parie que ton cul de petite pute n’a pas souvent été ramoné comme ça … » « Non Madame, merci Madame » parvint à articuler ‘Carpette’ le cul en feu entre eux sanglots.Claire le détacha, le fit se retourner et le rattacha « Voyons si tu sais aussi te servir de ta langue pour autre chose que lécher ton sperme…» Elle vint s’asseoir sur son visage, chatte collée à sa bouche. « Lèche, donne moi du plaisir avec ta langue, chacun son tour de jouir ! » ‘Carpette’ s’avéra assez performant avec la bouche et la langue, léchant les lèvres, étirant la langue aussi loin que possible, suçotant le clitoris. Claire finit par avoir yenişehir escort un orgasme sur le visage de ‘carpette’ qui tentait de respirer de son mieux dès qu’elle se soulevait un peu. Presque aussi bien que Marion songea Claire … Se retournant, elle écrasa ses fesses sur le visage, posant son anus palpitant sur la bouche de ‘Carpette’ « Mon petit trou aussi à besoin de ta langue ! » Avec beaucoup moins d’enthousiasme, ‘Carpette’ tenta de satisfaire la déesse assise sur lui en léchant les abords du trou offert. « Sors ta langue, étire-là, je la veux DANS mon petit trou sinon je t’étouffe ! » Elle se fit plus lourde empêchant ‘Carpette’ de respirer. Il se tortillait de plus en plus tentant en vain de happer un peu d’air. Claire se souleva enfin « Respire ! » il prit plusieurs grandes goulées d’air avant qu’elle ne retombe sur sa figure « Tu as compris, je veux ta langue PROFOND dans mon trou ! » N’ayant pas d’autre choix, ‘Carpette’ étira la langue et la fit tourner dans le trou qui se resserrait dessus par saccades , faisant de son mieux pour satisfaire l’anus offert malgré le dégoût que cela lui inspirait. Enfin satisfaite de son triomphe, Claire se releva, cracha dans la bouche de ‘Carpette’ et commenta «Tu es meilleur côté face que côté pile, tiens c’est pour te nettoyer un peu » Claire, jugeant que ‘Carpette’ en avait assez eu pour cette fois le détacha. Elle s’installa dans un fauteuil disposé dans un coin de la pièce, le fit mettre à genoux devant elle et se fit à nouveau longuement lécher la chatte.. Elle entreprit d’interviewer ‘Carpette’ sur ses goûts et ses phantasmes souhaitant en savoir plus. Elle apprit qu’il avait toujours souhaité être dominé par des femmes et fréquentait de fait des Dominas comme Margot Il s’arrangeait prétextant des rendez-vous et des déplacements d’affaires pour que personne n’en sût rien. Il aimait être humilié, traité en moins que rien, avili, n’appréciait pas outre mesure les léchages de culs et la sodomie, pratiquait l’uro mais pas le s**to, supportait assez bien les châtiments corporels sous réserve qu’il n’y ait pas de traces visibles embarrassantes à justifier. Voyant possible une relation à visage découvert, Claire ôta son masque. Devant les yeux médusés de Jean-Charles lorsqu’il la reconnut, elle lui proposa de devenir son soumis ainsi que celui de Marion avec toutes les précautions de secret nécessaires aussi bien pour lui que pour elle. Il accepta avec gratitude, promettant toute sa soumission. Depuis il vient régulièrement au domaine se faire humilier par celles qu’il nomme ses Déesses. Margot avait volontiers abandonné ‘Carpette’ à leurs bons soins ayant suffisamment de clients. Il arrive d’ailleurs parfois qu’elle participe à leurs jeux.A suivre … Le cheptel Chapitre 14 Bricoslave et paillasson

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32