Géraldine tome 2-Chapitre 32

Haziran 17, 2021 0 Yazar: admin

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Géraldine tome 2-Chapitre 32Chapitre 32- Une sacrée joueuse En arrivant à la salle des ventes, trottinant derrière les Jumelles, qui heureusement pour elles marchaient doucement, à cause de leurs étroites robes fourreaux de latex .Géraldine eut le temps de remarquer que « les vestiaires » étaient déjà bien chargées de vestes, mais aussi de lourds manteaux de fourrure des Maîtresses déjà présentes.Du coté des soumises en chargent des plateaux, ceux-ci s’étaient chargées de petits fours, dans des gémissements, tandis que des French maids entravées de chaînes et entièrement recouvertes de latex de la tête au pied, déambulaient à petits pas du haut de leurs ballets boots au cœur des invités pour servir des flûtes de champagne.Il y avait déjà beaucoup de monde en place.Des Dominants étaient venus avec leurs esclaves mâles ou femelles, certains pour les exposer ,d’autres pour les vendre.Ceux à la vente étaient exposés, enchaînés dans leurs cages de transport, souvent trop petites, et dont certaines étaient pourvu de godes qui empalaient les esclaves par tous leurs orifices.Leur prix de vente de départ étant inscrit au marqueur sur leur front.Il y avait déjà des acheteurs potentiels qui prenaient soin d’examiner la marchandise en faisant tourner les cages sur leur socle.Mais l’attraction que tout le monde regardait était le podium-tube qui tournait lentement, dévoilant la totalité des charmes d’une pauvre Slutty qui gémissait sous l’effet de son gode, qui ne cessait de se gonfler sous la pression du bouton rouge, que Hugo avait laissé avec son dysfonctionnement.Au pied du podium, se trouvait Maude , la secrétaire de la Directrice, qui portait une robe de latex gris très étroite, agrémenté d’une cagoule pouvant recevoir un masque et un bâillon.Son cou cerclé dans un large collier de maintien, où étaient reliés ses poignets, lui empêchait de tourner la tête, et l’obligeait virevolter dans tous les sens sous les multiples demandes, faisant au mieux pour ne pas perdre l’équilibre sur ses ballets boots reliés par une courte chaîneSon travail était de prendre la liste des dominants qui désiraient participer à la tombola, leur donnant un, voir plusieurs tickets pour certains, car l’écriteau au pied du podium incitait largement à cela.SLUTTYSEXUAL DOLLJACKPOTC’est au milieu de ces joueurs, que Géraldine aperçu Maître Eric et Maîtresse Elsa, en compagnie sa Maîtresse qui prenait plusieurs tickets. Mais cette dernière ne vit pas Géraldine, bien trop occupée à regarder avec un certain désir la pauvre Slutty, qui couinait et bougeait sans relâche bahis firmaları ses longs doigts aux ongles interminable, sous l’action du gode qui se regonflait inlassablement dans son anus depuis plus de quatre heures. “ – MMMMMMMPPHHH !!! HAAAAANNNN !!!MMMMPPHHH !!! ” Couina une fois de plus Slutty, en sentant son anus se dilaté de nouveau, son gémissement largement amplifié par les enceintes, qui faisaient sourire bon nombre des convives.Les Jumelles hilares à la vue de la Sissy Slut pleurnicharde, se dirigèrent vers le coté de la scène, entraînant leur « Cendrillon «  en coulisses, où attendait déjà les soumises que l’école mettait en vente.Il y avait là 3 chiennes en attentes, dont l’ancienne soumise-cendrier, ainsi que deux ponys girls, dont les corps à la peau laiteuse étaient striés  de nombreuses marques anciennes, mais aussi très récentes qui laissait supposer que c’étaient elles qui avaient subi le fouet de Maîtresse Xaviera, pour avoir été leur écuyère pendant la journée.Elles portaient un corset de cuir noir, muni de plusieurs anneaux et de clochettes. Leurs pieds étaient chaussés de pony-boots, et entravés par une courte chaîne, tandis que leurs mains étaient enfermés dans des sabots, et raccordées aux anneaux de cotés du corset. Leur cou était cerclé d’un large collier de maintien de cuir assorti à leur corset, et qui les  forçait à maintenir leurs têtes chauves bien droites, et qui étaient équipées de harnais munis d’un mord et d’œillères, ainsi que d’une décoration de plumes rouges et noires. Leurs nez étaient ornés de larges anneaux identiques à ceux de leurs poitrines annelées qui pointaient en avant, tellement leurs coudes étaient étirés en arrière, et leurs anus étaient dilatés par un maxi- plug muni d’une longue queue de cheval tressée.Quand aux 3 chiennes, elles n’avaient rien à leurs envier au point de vue du confort, sauf qu’elles seraient présentées en trois races différentes .Une chienne dalmatien, une chienne rottweiler , mais au vouloir de la Directrice,  la soumise-cendrier avait été transformé en une caniche rose .Comme les autres chiennes, ses bras et ses jambes avaient été pliés sur eux-mêmes pour former des pattes. Elle portait une catsuit , avec un corset intégré de latex rose ,et renforcée aux coudes et aux genoux sur lesquels elle était en équilibre, et des manchons-pompon en fourrure rose décoraient le bas de ses pattes, tout comme le haut de ses épaules et des oreilles tombantes de sa cagoule ouverte sur son visage copieusement maquillée, dont la bouche rose était écartelée kaçak iddaa par un large ring-gag de métal, où sa langue annelée était étirée et raccordée aux anneaux de ses mamelons, qui sortaient de sa catsuit par une chaînette lestée de trois lourds grelots identiques à ceux de Géraldine.Juste par soucis décoratif, la bague de son petit  clito flasque était percée et bloquée par un  amphalang, tandis que son postérieur de chienne possédait une ouverture en cœur, d’où s’échappait un pompon rose fixé à un maxi plug de métal qui lui dilatait l’anus.Son cou était cerclé d’un large collier de métal à son nom de « GREEDY BITCH ».Maîtresse Xaviera, coiffée d’un haut chignon cheminée  d’un roux flamboyant, habillée d’une robe longue-corset en latex bleu nuit fendue sur un coté ,assorti à ses ongles et à son rouge a lèvres entra dans la pièce, tenant d’une longue laisse de strass, accroché au large gag-ball rose, qui muselait sa chatte « Sacré de birmanie » qui trottinait tranquillement derrière elle sur ses quatre pattes, en papillonnant ses longs faux cils ornant ses yeux d’azur plein de curiosité mutine.“ – J’espère que tu porteras bien le nom que je t’ai choisi, petite chienne ! ” Dit la Directrice, en s’approchant de la caniche rose, titillant le pompon de la queue d’une main, tandis que l’autre faisait tinter les lourds grelots, étirant ainsi langue et mamelons.“ – WOOUUF !!! HAAAANN !!! WOOUUF !!! ” Aboya doucement la chienne, ses yeux aux longs cils roses approuvant le choix de la Directrice dans un profond désarroi.“ – MMMMMMMPPHHH !!!MEOOOOOWWW !!! MMMMPPHHH !!! ”  Miaula la petite chatte birmane, en voyant Géraldine dans sa tenue de french maid, attirant de ce fait l’attention de la Directrice, dont Géraldine se serait bien passée.“ – Ohhh !!! Voici donc notre Cendrillon !”  Dit Maîtresse Xaviera, en s’approchant de Sofia et de Sonia qui tenait leur actrice en herbe en laisse.“ – C’est le costume pour le premier tableau, cela vous plaît ,Madame la Directrice ? ” Demanda Sonia, en forçant « Cendrillon » de tourner sur elle-même, dans son équilibre précaire vu ses entraves.“ – J’aime beaucoup…Il faudra que je pense a m’en trouver une permanente pour mes appartements….J’espère qu’elle connaît son texte par cœur ! Vous seriez obligé de la corriger ! ” Dit la Directrice, en souriant, se mettant à jouer de la même façon qu’elle avait jouer avec la chienne caniche.“ – MMMMMMMPPHHH !!! IIIIIIHHHH !!!MMMMPPHHH !!! ” Gémit « Cendrillon «, sous l’étirement de ses mamelons par les lourds grelots qui se balançaient sous le regard kaçak bahis de la chatte de la Directrice .“ – MMMMMMMPPHHH !!Meoooww !! Mmmpphh… ”Ronronna la chatte, en se frottant le long de la robe de latex de sa Maîtresse, qui laissa sortir une de ses jambes gainées de soie pour en sentir la douceur.“ – Je vois que tu le connais par cœur ! ” Ironisa la Directrice, en prenant attrapant dans sa main le plumeau de la soumise, bloquant ainsi toute possibilité de retrait, ayant compris le désir joueur de sa chatte, qu’elle venait d’approuver du regard.“ – MMMMMMMPPHHH !!! AAARRRGHHH !!! MMMMPPHHH !!! ”Hurla la pauvre «Cendrillon », son cri étouffé par son gag-ball, quand les pattes–boules de la chatte se mirent à jouer avec les seules pinces- grelots à sa portée, celles accrochées a ses pauvres testicules violettes par l’accumulation de la pression bloqué par sa bague de Kali et son plug d’urètre. Inconsciemment, « Cendrillon » essaya de reculer un peu son bassin, pour échapper aux coups de pattes de la chatte birmane trop joueuse à son goût .“ – Tu n’as pas l’air d’apprécier la façon dont ma petite Duchesse te fait réviser ton texte ? ” Demanda Maîtresse Xaviera, d’un ton sec, maintenant toujours fermement la soumise à l’aide du gag-ball plumeau, en attrapant de son autre main, la pince d’un de ses mamelons, pour qu’elle se rapproche.“ – MMMMMMMPPHHH !!! SI, PA’DON, MAI’RESSE !!! MMMMPPHHH !!! ”Pleurnicha la pauvre « Cendrillon », les larmes embuant ses yeux sous la douleur des pinces de ses couilles, tandis que ses lourds grelots servaient de punching-ball aux pattes de la chatte de la Directrice, qui miaulait de plaisir à travers son gag-ball.“ – Bien …Je préfère cela !Tu peux la remercier de ces doux coups de pattes qu’elle t’a donné sur ta révision ! ” Dit Maîtresse Xaviera, en relâchant l’étreinte de sa main sur la pince du mamelon annelé de Géraldine, tandis que la main qui tenait le plumeau se faisait câline sur la tête de sa Duchesse pour lui signifier d’arrêter de jouer .“ – MMMMMMMPPHHH !!Meoooww !! Mmmpphh… ”Ronronna Kitty, regardant les grelots pendants aux testicules de Géraldine, d’un air decu par cet arrêt qu’elle trouvait trop rapide.“ – MMMMMMMPPHHH ! Me’ci, Mai’resse…Me’ci, ‘Itty ! Mmmpphh… ” Déglutit la petite « Cendrillon » dans un soupir de soulagement, en regardant la chatte de la Directrice, qui lui lançait un regard amusé de ses yeux d’azur.« A tout a l’heure, Mesdemoiselles ! Et vous, on se retrouve pour la vente !” Dit la Directrice, en tournant les talons, claquant au passage une claque sur chaque fesse des soumises a vendre.“ – Au revoir ,Madame la Directrice ” Dirent les Jumelles en cœur, en regardant le petit postérieur de la chatte « sacré de Birmanie » qui s’éloignait vers la scène de la salle des ventes.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32