Formation a Québec

Haziran 8, 2021 0 Yazar: admin

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

College

Formation a QuébecLors de mes nombreuses formations pour mon travail, il arrive que je doive louer des chambres d’hôtel. Mais cette fois ci, j’ai décidé de louer un petit chalet en forêt près de Québec.Je profite de cette solitude temporaire loin de ma vie de couple ennuyante pour essayer de nouveaux jouets sexuels et des vêtements féminins. Une double vie en quelques sortes.Nous sommes en fin d’été, la température est encore chaude. Trop chaude pour cette période.Le locateur, Marc, m’attends à l’heure convenue pour me remettre les clés. Après les procédures d’usage, il m’explique que la forêt environnante lui appartient et que j’ai accès partout. Ma formation durait 2 jours, soit le vendredi et le lundi. Donc, j’ai tout le weekend de libre. Étant un grand amateur de plein air, Je lui propose de revenir demain pour marcher sa forêt. Il semblait très heureux que je m’intéresse à son monde.Sur mon heure de dîner, je suis allé dans une boutique érotique près de mon lieu de formation pour regarder ce qui me ferait jouir ce weekend. Je me suis trouvé un masturbateur a succion avec vibrateur intégré. C’est mon premier de la sorte. Après le souper, je pars explorer les alentours et je découvre une magnifique rivière et une petite roulotte a coté d’un étang. Et surtout, une douche extérieure, simplement un pommeau sur une base de bois, sans mur. L’endroit est isolé, loin des regards.De retour, je déballe mon nouveau jouet et je vais m’amuser dans la douche. L’effet est parfait et je jouis très rapidement à l’intérieur. Prêt pour dormir.Je me lève assez tôt le lendemain pour aller courir dans les sentiers découvert la veille. Je prends une pause à la roulotte, en sueur, vue l’humidité persistante. Je me dirige vers la douche pour vérifier son fonctionnement. L’eau est froide, c’est parfait. Je me déshabille et nue je me dirige en dessous du jet. C’est une merveilleuse canlı bahis sensation d’être nue à l’extérieur. Après quelques minutes, je ferme la douche et en me retournant je vois Marc qui me regarde. Je me dirige vers la table et j’enfile mon short. Il semble être gêné de m’avoir surpris. Je lui explique que je ne vois pas de problème de mon coté.Nous partons visiter son terrain et en jasant, il m’explique qu’il est divorcé depuis un an et qu’il loue son chalet pour combler sa solitude. Il est aussi atteint d’une grave maladie qui affecte sa condition physique. Il semble fatigué et nous retournons au chalet. Je reviens sur l’épisode de la douche et je lui demande s’il aimait les hommes. Si la situation l’avait excité. Il m’avoue que les médicaments affectent sa libido et qu’il n’avait jamais eu de sentiment pour un homme. Mais depuis qu’il m’a vue nue sous la douche, sans pouvoir l’expliquer, il était en début d’érection. Une première en plusieurs mois. Je me lève debout et je me déshabille un peu nerveusement. Mes dernières expériences homosexuelles remontent à loin. Il me regarde furtivement, je suis en début d’érection, et je lui dis que je peux terminer ce que j’avais commencé ce matin. Il se lève lui aussi, je m’approche et lui enlève son t-shirt. Je vois une bosse dans son short. Il enlève lui-même son short.Nus sommes nue face à face, mon érection est au maximum, lui bande difficilement. Je lui demande ce qu’il l’excitait dans le temps de sa relation. Avec sa femme, il aimait par-dessus les vêtements sexy qu’elle portait, la pénétration, la chaleur autour du pénis et la jouissance. Ce qu’il n’avait pas vécu depuis longtemps. Il bandait de plus en plus. Même lui en était surpris. Nous descendons au sous sol. La chambre étant située à ce niveau. Je lui dis de m’attendre sur le lit. J’avais apporté ma boîte de vêtements féminins. Je décide de bahis siteleri porter ma brassière, mon porte jarretelle avec bas collant, caleçon ouvert en arrière et ma nuisette en satin.Je sors de la salle de bain et les yeux qu’il m’a faits étaient incroyables. C’est la première fois que quelqu’un me voyait habillé en femme et en plus ça l’excitait. Il était assis sur le lit, je me dirige vers lui et il m’enlace. Il me touche le dos, les fesses, la nuque très sensuellement. Il me pousse un peu et me masse les seins. Il est ému. Il me remercie pour ce que je lui offre. Il est déboussolé, ne sais pas quoi faire. Je lui dis de se couché sur le dos. Les jambes pendant sur le bord du lit. Je me mets à genou, l’odeur d’homme excité remonte dans mes souvenirs, ma dernière fellation remonte à loin. Je commence à licher ses testicules, remonte doucement vers le gland et finalement, aspire ce pénis. Mes nombreux dildo ne valent jamais un vrai, palpitant sous ma langue. Il reprend de la vigueur. Il me caresse les cheveux, ronronne sous la caresse. Moi aussi, l’excitation est à son comble, je sort mon pénis de son carcan et me masturbe. Comment, j’ai pu me passer de cette sensation si longtemps. J’arrête de le sucer, je le regarde, son regard calme et satisfait me décide à passer a autre chose. Je range mon pénis dans mon caleçon et je me lève chercher condom et lubrifiant dans ma trousse. Je lui dis de se lever. À genou devant lui, je déroule lentement un condom sur son pénis. J’appréhende la suite. Je veux lui offrir une vraie pénétration. J’ai été sodomisé seulement une seule fois, le reste des expériences se sont déroulé avec mes jouets.J’embarque sur lit en levrette. Je relève ma nuisette, faisant apparaître seulement mon anus. Il embarque en arrière de moi. Je lui tends la bouteille de lubrifiant. Je lui demande d’être doux, je sens le lubrifiant couler bahis şirketleri sur mes fesses. Il s’approche, frotte son pénis dans mon sillon et force doucement l’entré. Je contrôle ses gestes en bougeant moi-même mon bassin. Il comprend et me laisse faire. Il me caresse mon dos. Lorsqu’il est entré entièrement, il se couche sur moi et me remercie. Je sens mon caleçon se remplir de liquide pré éjaculatoire. C’est ce qui arrive toujours lors de mes plaisirs solidaires avec ma prostate. Il commence de léger vas et viens, cela dure plusieurs minutes. Il se retire lentement. Je me retourne et me couche sur le dos, il se couche lui aussi à coté de moi. Je regarde son condom et il ne semble pas avoir joui. Il le retire et il me demande de le sucer encore. Il a adoré tout à l’heure. Sa femme n’a jamais voulu le faire. Il se lève. Je m’assoie sur le bord du lit. Il m’enlève ma nuisette et me caresse les seins. Je m’approche et j’avale ce pénis qui me donne tant de plaisir. Moi aussi, je n’en peux plus. Je me tortille pour enlever mon caleçon. Il me voit, retire son pénis de ma bouche et se met à genou.Il me regarde et me dit que c’est la première fois qui touche à un pénis. Il me masturbe, me caresse les testicules et finalement me suce le bout du gland avant de l’engloutir complètement. Au bout de quelques minutes, ne voulant pas jouir dans sa bouche, je lui relève la tête et lui dit de se lever. Je recommence à le sucer de plus belle. Je sens sa jouissance arriver. Il prend ma tête pour se retirer. J’aspire un dernier coup et éjacule dans ma bouche. Une quantité appréciable me remplie la bouche. Je me masturbe pour arriver moi aussi à la jouissance. Je retire son pénis de ma bouche et laisse couler tout son sperme sur ma poitrine, mon ventre et mon pénis. Le contact de sa semence avec ma main masturbatrice me fais jouir instantanément et d’une v******e inouïe. J’ai du sperme partout sur moi. Marc m’aide à me relever et nous prenons la direction de la douche. Il prend l’initiative de me laver pour me remercier de cet instant de bonheur que je lui ai procuré. Texte et photo par Monti2003

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32