J’accepte de payer en nature

Aralık 19, 2020 0 Yazar: admin

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

J’accepte de payer en natureMes notes de cours en général ne sont pas très bonnes et je me dirige vers un échec.Le dernier examen du premier semestre, est un examen de latin et je suis convaincu de l’avoir échoué.Après le dîner, le directeur du séminaire, l’abbé Savard, me fait convoquer à son bureau.C’est très rare qu’un élève soit convoqué au bureau du directeur.C’est avec une grande appréhension que je m’y rend.Je cogne à la porte.De l’intérieur, j’entends la voix de l’abbé Savard:« Entrez! » J’entre dans le bureau.« Bonsoir Monsieur Leblanc. »Je suis très surpris de voir que mon directeur de conscience, l’abbé Massicotte, s’y trouve également.« Monsieur Leblanc, veuillez vous asseoir à coté de l’abbé Massicotte! »Je m’assied à l’endroit indiqué.« Comme vous le constater, Monsieur Leblanc, j’ai demandé que votre directeur de conscience soit présent à notre rencontre. »« Pourquoi, Monsieur l’abbé Savard, mon Directeur de conscience est-il présent à cette rencontre? »« Vous le saurez un peu plus tard. J’ai présentement entre les mains votre dossier scolaire: la plupart de vos notes d’examens frôlent celles de passage et malheureusement pour vous, la note de votre examen de latin est catastrophique. Vous allez couler votre semestre et comme Directeur du séminaire, je va devoir vous renvoyer. »« Je vais devoir quitter le séminaire? »« Les élèves qui ne réussissent pas à obtenir les notes minimales de soixante pour cent dans chacune de leurs matières doivent quitter le séminaire. »« Mes parents n’accepteront jamais que je sois renvoyé du séminaire »« Vous pourrez toujours poursuivre vos études dans un établissement scolaire moins exigeant que le nôtre. »« Mais depuis la première année de mon cours primaire que je suis pensionnaire et que je fréquente des écoles privées. Je me sens bien au séminaire et j’ai de bons amis.»« Je güvenilir canlı bahis siteleri comprends très bien que vous soyez bien avec nous et que aviez de bons amis, mais les résultats scolaires priment sur tout. »« Je vais me forcer au deuxième semestre et mes notes vont s’améliorer. »« Je suis bien prêt à vous croire, Monsieur Leblanc, mais ce sont les notes du premier semestre qui sont problèmes. »« Vous ne pouvez rien faire pour moi? »« Vous voudriez absolument demeurer au séminaire? »« Oui, Monsieur le Directeur. »« Vous seriez donc prêt à accepter certaines conditions? »« Oui, Monsieur le Directeur. »« J’aurais peut-être une proposition à vous faire! »«Monsieur le Directeur, je suis prêt à l’accepter. »« Vous seriez peut-être mieux de connaître mes conditions avant de dire que vous les acceptez! »« Monsieur le Directeur, que peut-il y avoir de si contraignant dans votre proposition pour que je ne puisse pas les accepter? »«Voici, Monsieur Leblanc, avant toute chose, je tiens à vous informer que votre Directeur de conscience m’a confié que vous lui aviez confessé avoir eu des relations sexuelles à quelques occasions avec d’autres élèves. Vous savez que le fait d’avoir une seule relation homosexuelle est une offense très grave qui est passible d’un renvoie immédiat. Dans votre cas, vous en êtes pas à une seule relation homosexuelle, mais à plusieurs. En appliquant le règlement à la lettre, vous seriez immédiatement renvoyé du séminaire? »« Monsieur le Directeur, j’ai été sollicité par d’autres élèves et je n’ai pas pu refuser leurs avances. J’ai regretté d’avoir fait ces péchés et je m’en suis confessé à l’abbé Massicotte. »« Vous avez également eu une autre relation sexuelle avec un élève plus âgé que vous, à qui vous avez même payé cinq dollars pour qu’il vous masturbe et qu’il vous güvenilir illegal bahis siteleri fasse éjaculer. Ne seriez-vous pas tout simplement sous l’emprise de démons qui vous incitent à avoir des relations homosexuelles de quelques natures que ce soit? »« Monsieur le Directeur, je vous avoue que je suis incapable de résister à un garçon qui me propose d’avoir une relation sexuelle avec lui. Quand j’ai donné cinq dollars à un élève plus âgé que moi, c’est parce que je voulais connaître la sensation que l’on éprouve au moment d’éjaculer. Oui, il m’a masturbé, oui, il m’a sucé, oui, j’ai éjaculé dans sa bouche et oui, il a avalé mon sperme. Il m’a fait jouir à un tel point que nu été du mur contre lequel j’étais adossé, je me serais écraser par terre. C’était la première fois de ma vie que j’éjaculais et que je jouissait à ce point. »« Monsieur Leblanc, regrettez-vous les péchés d’impureté que vous avec commis? »« Non, Monsieur le Directeur, non, je ne les regrette pas! »« Vous recommenceriez? »« Oui, Monsieur le directeur! »« Avec des garçons de votre âge? »« Oui, Monsieur le directeur! »« Avec des garçons beaucoup plus âgés que vous? »« Également, Monsieur le directeur! »« Avec un homme? »« Je n’ai jamais eu de relations sexuelles avec un homme, Monsieur le directeur. »« Vous seriez contre? »« Je ne sais pas, Monsieur le directeur. »« Si un homme vous forçait à avoir une relation sexuelle avec lui? »« Je ne lui résisterais pas ».« Vous vous laisseriez faire n’importe quoi? »« Vous voulez dire quoi, Monsieur le directeur? »« S’il vous demandais de le masturber? »« Je le masturberais. »« S’il vous demandais de lui faire une fellation? »« De le sucer, Monsieur le directeur? »« Oui, de le sucer comme vous dites. »« Est-il circoncis? »« S’il l’était? »« Oui, je le sucerais. »« Jusqu’à ce qu’il éjacule? »« Jusqu’à güvenilir bahis şirketleri ce qu’il éjacule dans ma bouche? »« Oui, dans votre bouche. »« Je préférerais qu’il éjacule sur mes lèvres et sur mon visage. »« Monsieur l’abbé Massicotte, pourriez -vous me laisser seul avec ce garçon? »« Pour satisfaire votre vice? »« Quand ce garçon se confessait à vous, vous restiez sans réagir? »« Non Monsieur l’abbé Savard, j’avoue que je me complaisais en écoutant sa confession. »« Vous vous complaisiez en faisant quoi? »« Je vous en prie, ne me faites pas avouer mes actions perverses devant ce garçon! »« Dites à ce garçon que vous vous masturbiez sous votre soutane alors qu’il avouait ses péchés. »« Pendant mes confessions, il m’a même fait baisser mon pantalon pour caresser mes fesses et les embrasser. »« Mon garçon, sans jamais aller plus loin? »« Une fois, il a écarté mes fesses pour me regarder le cul. »« Seulement le regarder? »« Et le toucher avec le bout d’un de ses doigts. »« Vous auriez aimé qu’il aille plus loin? »« Qu’il entre un doigt dans mon cul? »« Qu’il entre un et même deux doigts dans votre cul. »« J’aurais aimé qu’il le fasse. »« Vous accepteriez de vous faire sodomiser?« Par vous? »« Oui, par moi. »« Qu’aurais-je en retour? »« De meilleures notes d’examen et la certitude de ne pas être expulsé du séminaire. »« Vous me feriez mal? »« Vous devez expier pour les péchés que vous avez commis. »« Quel serait mon châtiment? »« Des coups de fouets sous la plante de vos pieds. »« Assez de coups de fouet pour que j’aie de la peine à marcher? »« Possiblement, mais je vous ferais passer par l’infirmerie pour panser vos plaies. »« Vous me garantissez que je ne serai pas exclus du séminaire? »« Oui, mon fils, je vous le garantit. »« Faites de moi ce que vous voulez. »Le Directeur écrit sur une feuille de papier: il me tend la feuille et il me dit:« Donnez cette feuille à votre titulaire: il va vous autoriser à quitter ta classe. Vous allez monter au dortoir où vous allez prendre un bain et revêtir du linge propre. Vous revenez à mon bureau dans une heure. »« Je vais être seul avec vous? »« C’est possible. »

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32