Hors Serie : Weekend à Rennes

Aralık 22, 2020 0 Yazar: admin

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Hors Serie : Weekend à RennesScénario écrit aussi pour quelqu’un présent sur le site, merci à luiMa copine Lilia, 22 ans à ce moment là, a passé une année d’étude assez difficile et intense, elle s’est octroyé une semaine de vacances en juillet, elle est partie à Rennes retrouvée son amie, elle devait partir sur le cote atlantique ensemble mais arrivée à Rennes, son ami qui est infirmière lui annonce qu’elle doit remplacer une collègue pour 2 jours, elles partiront après.La voilà bloquer à Rennes, seul dans un appartement où il fait hyper chaud, sa copine travaillant. On sonne à l’interphone, elle répond mais personne ne parle, elle décide d’ouvrir la porte d’entrée pour voir s’il y a quelqu’un qui monte mais la porte se ferme derrière elle, c’est une porte sécurisée et elle se retrouve seule sur le palier. Vêtu d’un petit short et d’un haut de maillot, sans rien d’autre.Après quelques instants d’angoisse, elle se rappelle qu’il y a le gardien dans l’immeuble, elle va frapper à sa porte espérant qu’il puisse trouver une solution et contacter sa copine. Elle est pas très pudique mais se pointer quasiment en maillot de bain chez le gardien, elle n’est pas très à l’aise. La porte s’ouvre, un monsieur d’une cinquantaine d’années ouvre, de taille et de corpulence moyenne, des lunettes, un air plutôt sévère.— Bonjour mademoiselle— bonjour Monsieur désolé de vous déranger mais je suis venu chez mon amie du 2ème étage et j’ai laissé la porte se fermer avec toutes mes affaires et je suis à la porte. Vous auriez le téléphone de mon ami que je puisse la joindre. — Ah non ma petite, je n’ai pas son numéro, vous ne le connaissez pas ?— Non il est enregistré dans mon téléphone et il est dans l’appart.— Entrez, je ne vais pas vous laissé à la porte, une si jolie fille toutes seules. Vous allez me tenir compagnie. Votre ami rentre bientôt ?— Dans 2 heures environ.Il lui offre un truc à boire. La conversation s’engage quelques banalité, il s’appelle Bertrand puis il commence à poser quelques questions plus intime, il passe directement au tutoiement— tu as un copain ?— Oui— il n’est pas ici ? Il t laisse seul comme ça, si j’étais lui je te laisserais pas seul— pourquoi, je suis une grande fille, je n’ai pas besoin de lui ?— Parce qu’une fille aussi jolie que toi ça se fait draguer. T’aime ça te faire draguer— Ça dépend mais oui j’aime plaire— J’en étais sur, t’as déjà trompé ton mec ?Bertrand commençait à poser des questions de plus en plus indiscrètes mais ma copine était intimidée par sa prestance et son charisme. Elle n’osait pas l’envoyer chier.— Non— Menteuses, vas y avoue.— C’est très indiscret votre question, ça vous regardes pas.— Je parie que oui— Ok c’est arrivée une foisElle n’allait quand même pas avouer qu’elle a eu plein d’amant et que son copain adore ça.— J’en étais sur, racontes moi.Ma copine comme hypnotisé par Bertrand, lui raconte rapidement l’histoire avec le black, il l’interrompt à plusieurs reprises pour avoir des précisions. Mais qu’est ce qui lui a pris de lui raconter ça.— 32 ans, t’aime les hommes plus âgées, je savais que t’étais une salope, t’as bien raison, c’est mieux que les petits jeunes. Regardes comme tu me fais bander.Il sort sa queue, une belle queue toute raide, ma copine est choquée qu’il sorte sa queue comme ça, mais elle ne décroche perabet pas de ce membre tendu pour elle. Il faut dire qu’elle n’avait pas baisé depuis une semaine. Elle le regarde entrain de se branler devant elle.— Viens salope, t’en as envie, viens me pomper le dardBertrand s’approche, elle ne recule pas, elle le sait, elle en a envie et lui, sait que c’est gagné. Cette salope ne résiste pas, il lui prend la main et la pose sur sa queue, puis il lui impose de se mettre à genou devant lui.— Vas y suces moi salope, humm c’est bon, t’es une bonne suceuse, t’as du en sucer des queues, vas y crache sur ma queue.Elle s’exécute sans broncher, léchant sa queue avec gourmandise.— Vas y enfile là bien au fond de ta gorge, ho putain c’est bon, on va bien s’amuser tous les deux.Elle l’a sucé pendant un bon moment, il la tenait par les cheveux pour mieux la diriger— Enlèves moi ça je veux voir tes seinsCes mains vont directement prendre ces seins qui pointe déjà, sa bouche suit et il lui titille les mamelons avec sa langue.Que j’aimerais être là pour voir ma copine se faire lécher les seins par cet homme mature.Elle commence à gémir, ça l’encourage, il se redresse, la surplombant, il pose ses mains sur ces seins, il caresse ces seins, la regardant dans les yeux, elle soutient son regard, dans leur yeux le désir de la chair, il a très envie de l’embrasser mais il veut que ce soit elle qui se donne à lui, il approche son visage comme pour faire le premier pas mais se recule, la défiant du regard.— Viens donne toi à moi,Elle avance et leurs bouches entrent en contact, c’est d’abord timide mais il force le passage et il va à la rencontre de sa langue. Ma copine laisse tomber toutes les barrières et la voilà qui se donne à Bertrand sans retenu, sa langue caressait la sienne. Elle ne se rappelle même pas comment mais son short et string ont disparus. Elle était là, nue devant un homme de plus de 2 fois son âge. Il la soulève du sol, elle entoure ses jambes autour de lui, sa bite contre son corps, ils se dirigent vers la chambre.Il la dépose sur son lit, l’observant quelques instants, un regard pervers traversant son visage.— T’es trop belle petite salope, mets toi à quatre pattes salope, je vais m’occuper de toi.Ma copine obéit et se mets en position attendant que son amant lui dévore l’abricot.— Tu obéis bien petite chienne, t’es vraiment trop bonne, j’espère que tu seras encore là demain— Oui je serai encore là— Parfait tu viendras demain dès que ta copine est parti, ou mieux c’est moi qui vient, c’est encore plus excitant, je vais te baiser chez ta copine.— Je vais t bouffer la chatte, t’en meurt d’envie.— Oui j’en ai envie— Alors supplies moi, tu vas faire tout ce que je t dis, tu es ma soumise, je vais te faire jouir salope. Tu vas t’en rappeler de ton séjour à Rennes.— Oui je t’en supplie bouffe moi la chatte, je suis à toi— T’es déjà tremper ma petite, t’aime ça jouer la salope pour les vieux pervers.Bertrand plonge sa tête dans son cul, il lui lèche la chatte et son petit anus, sa langue caressant son petit anus, ses doigts s’engouffrant dans ces deux orifices, elle pousse de long gémissement.— Vas y petite pute, laisse toi aller, jouis comme une chienne.Ma copine a jouit en poussant des petits cris avant de s’écraser à plat ventre sur le lit KO— perabet giriş Maintenant que je t’ai bien fait jouir, tu vas t’occuper de moi, vient me sucer, mets toi accroupiIl se met assis au bord du lit, ma copine à ses pieds. Elle le suce avec envie. Elle s’applique avec sa langue qui caresse son gland.— Hum tu suces bien petite chienne.Cinq bonnes minutes passent et ma copine est toujours entrain de le sucer, alternant avec ces couilles qu’elle lèche aussi et lui l’encourageant— Bon je vais te baiser, j’ai tellement envie de ta chatteElle s’allonge sur le lit, sur le dos et attend son amant, il se couche sur elle, sa queue trouvant presque instinctivement le trou bien mouillé.— Et la capote ?— Tu prends la pilule ?— Oui mais— Pas de mais c’est bon pas besoin, je suis sain— hummm— Hooo putain t’es étroite salope.Il venait de la pénétrer de tout son long, s’en suit de long coup de bassin qui procure à chaque fois un gémissement de ma copine.il passe sa main dans les cheveux de ma copine pour bien voir son visage se tordre de plaisir. Il lui caresse le visage.— Regardes moi salope, putain t’es trop belleElle ouvre les yeux, se mort la lèvre inférieur et continu d’émettre de petit gémissement à chaque pénétration.— Tu l’aime ma queue, dis le ?— Hooooo oui, elle est bonne.C’est elle qui quitte son regard pour venir chercher la bouche de son amant. Leurs langues entremêlent, ensuite il l’embrasse dans le cou et accélère le rythme de ses pénétrations.— Oh oui vas y, tu vas me faire jouir.Il arrête juste au moment ou ma copine allait jouir— C’est moi qui décide quand tu dois jouirIl change de position pour bien voir son cul, il la prendre en balançoire. Il pose ses mains sur le cul de ma copine et elle s’empale sur son membre.— oh putain quelle cul, vas y donnes toi comme une petite chienne.Il lui donne des petites claques sur les fesses l’encourageant à se donner encore plus, ensuite il change encore de position et il la prend en levrette, lui mettant encore quelques petites fessés.Pour finir, ils reprennent la position du début, il est sur elle, elle a ses jambes autour de lui. Il reprend ses longs coups de reins dans sa petite chatte toute serré, ils s’embrassent langoureusement et lui chuchote à l’oreille des compliments qu’elle n’entend pas forcement pris dans le désir. il accélère le mouvement, et dans un râle se repend en elle. Elle sent sa queue gonfler et envoyer des jets de foutre au fond de son vagin. Il reste en elle quelques instants, l’embrassant encore et caressant son visage.— Oh putain t’es un ange, tu m’as bien vidé les couilles.Bertrand ressort sa queue, du sperme coule de sa chatte, il enfile ses doigts en elle pour récupérer un peu de son jus et lui donne ses doigts à sucer.— Je n’ai pas pu résister, je voulais te faire bouffer mon jus mais ta chatte était trop bonne, mais tu vas quand même le gouter.Elle lèche les doigts de son amant et se délecte de son sperme. Elle n’en laisse pas une seul goutte la cochonne.— Ho putain t’es une bonne chienne, on va bien s’amuser demain. Je vais t’enculerEnsuite ils sont restés quelques instants sur le lit, il embrassait et caressait tout son corps répétant qu’elle était trop belle, qu’elle avait la peau douce.Ils ont pris une douche ensemble accompagnée de quelque bisous et caresses.L’heure perabet güvenilir mi avait tourné vite et c’était déjà l’heure du départ, elle parti rejoindre sa copine qui venait d’arriver du travail. Elle n’en dit aucun mot à sa copine et lui a juste dit qu’elle était partie se poser dans un parc.Le soir elle m’a appelé pour me raconter rapidement ce qui venait de se passer, je n’ai pas pu m’empêcher de jouir comme un bon cocu. Je n’ai pas eu beaucoup d’informations sur ce qui c’est passé le lendemain, ma copine n’est pas rentrée dans les détails. Je pense qu’elle avait un peu honte de ce qu’elle avait fait, mais j’ai eu quand même une surprise.Bertrand est venu le lendemain, il entre dans l’appartement, embrasse ma copine sur les lèvres, sa langue s’engouffrant dans sa bouche. Ces mains se posent directement sur son cul, il l’attire à lui.— Je n’ai pas arrêté de penser à toi petite chienne. J’étais tellement dégouté de pas t’avoir enculé hier, tu vas bouffer ma queue et après je t’encule directIl baisse son pantalon et Lilia vient comme une bonne soumise se mettre à ces pieds et commence sa fellation.— Crache bien dessus qu’elle glisse bien dans ton cul et lèche bien mes couilles et ensuite tu vas me bouffer le cul, j’adore ça. tu l’as déjà fait ?— Non jamaisIls vont dans la chambre, Bertrand se mets sur le dos et Lilia se mets entre ces jambe pour continuer de le sucer, elle lèche bien ces couilles et revient ensuite aspirer son gland. Elle le suce longuement puis Bertrand lève ces jambe pour que ma copine lui lèche l’anus.— Vas y salope, lèche bien mon cul, enfile bien ta langue.Il se branle pendant qu’elle lui lèche l’anus— C’est trop bon, bon mets toi à quatre pattes, je vais enfin t’enculerIl lui a défoncé le cul pendant un bon moment et c’est vidé dans ces entrailles, le sperme coulant de son cul— Reste à quatre pattes comme ça, je reviensil s’absente quelques secondes, une minute peut être puis reviens— J’ai une petite surprise pour toiLilia tourne la tête et voit un autre homme, bedonnant, chauve, pas très beau. Il regarde le cul de ma copine de son regard vicieux— Je te présente Patrick, c est un ami, je me suis dis qu’on avait tout l’après midi, et j’ai besoin d’aide pour te satisfaire.— Salut, petite salope, tu m’avais pas menti Bertrand, elle est super bonne. J’y crois pas— Et ba si et tu verras elle est bien chiennePatrick baisse son pantalon et pénètre ma copine.— Putain, elle est serrée cette salopeIl l’a prend pendant un moment comme ça en levrette.Bertrand dit alors— Si ton copain savait que tu t fais fourrer comme une chienne dans son dos par deux vieux salaud.— Il sait, je lui ai raconté ce qu’on a fait hier, il adore ça que je me fasse baiser par d’autres mecs.— Attend je vais vérifierIl va chercher le téléphone de Lilia et revient, Patrick est toujours en train de prendre Lilia en levrette et de l’insulter de tous les noms.Bertrand revient et m’appelle au téléphone, je répond.— Allo— Oui allo, je me présente, je suis Bertrand, tu sais ta copine Lilia c’est une vrai salope, elle nous a dit que t’étais au courant et que tu aimais ça.— Oui elle m’a raconté pour hier, baise la bien cette chienne, mais t’as dit nous ? t’es pas seul avec elle ?— Non j’ai ramené un potes, il la baise en se moment. Bon je te laisse je vais me faire sucerAvant qu’il raccroche, j’entends l’autre mec dire— Dit lui que je suis dans son cul, il est trop …J’ai pas eu beaucoup de détails sur la suite mais ils l’ont baisé tout l’après midi chacun leur tour. Elle se souviendra de son weekend à Rennes.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32